AccueilAccueil  Test sujet rp Empty  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Test sujet rp

Aller en bas 
AuteurMessage
El Tigre
Admin
El Tigre

Messages : 75
Localisation : bla
Emploi/loisirs : bla

Test sujet rp Empty
MessageSujet: Test sujet rp   Test sujet rp EmptyDim 9 Déc - 16:08

Ah te voilà toi!

Laure Charpentier&Jean-Baptiste Lemoine
Premier post

La journée avait été longue, comme bien souvent, trop souvent même. Surtout quand ils l'avaient passés à ne rien faire ou presque. C'était sans doute ce qui tendait le plus Jean-Baptiste, quand ils étaient à l'arrêt, tout en étant prêt à partir au quart de tour. Dans les starting blocks, sans pouvoir bouger, à attendre que ce putain de coup de feu délivre enfin les coureurs et qu'ils partent pour le sprint de leur vie. C'était souvent ça, la vie de flic. La vie d'un flic d'un groupe d'intervention en tous les cas. Et quand ils n'étaient pas à attendre un feu vert, ils étaient dans la paperasse et ce, jusqu'au cou. De quoi souvent se demander pourquoi il continuait à trimer ainsi. Mais le français ne se voyait plus faire autre chose, la Strike Team était devenue sa vie depuis bien longtemps. Il n'avait pas grand-chose d'autre d'ailleurs. Alors... il prenait sur lui. Il était sorti de sa voiture de surveillance en s'étirant de tous ses membres, comme le vieux chat qu'il était. Autant dire que ce genre de planque était de moins en moins fait pour lui. Pourtant il continuait. De toutes les façons, il ne s'arrêterait que le jour où il se prendrait une balle mal placée, il estimait qu'il ne finirait sans doute jamais autrement alors bon...

L'équipe s'était séparée non sans un soupir de soulagement. Chacun ayant à gérer comme il le pouvait ce genre de boulot. Rylee et Zac étaient les plus "hyperactifs" du groupe et ce genre de planque sur la longue durée avait clairement le don de mettre leurs nerfs en pelote. Pas de doute qu'ils allaient aller vider ce trop-plein d'énergie dans une salle ou ailleurs. Le tank et lui étaient les forces plus tranquilles - et pourtant mieux valait ne pas venir leur chercher des noises - de ce quatuor. Ils avaient appris à mieux gérer ces situations, même s'ils les trouvaient tout autant pénible que leurs "jeunes" collègues. Mais comme tous les autres, il rêvait de pouvoir se poser chez lui, rien qu'étendre ses jambes serait un plaisir en soi.

Alors qu'il montait dans son véhicule privé, après avoir salué ses équipiers, pensant à la soirée qui se présentait finalement à lui, une pensée s'arrêta un instant. Pourquoi ne pas contacter Laure et lui proposer de passer? Les deux français se côtoyaient depuis quelques mois déjà, JB n'avait rien contre la voir, au contraire. Il appréciait la fraîcheur qu'amenait cette femme dans son sillage et il ne serait pas contre un peu de compagnie. Surtout qu'ils ne s'étaient pas vus depuis quelques temps... ce n'était sans doute pas raisonnable mais qu'importe, la soirée au cabaret était loin depuis longtemps et ils n'avaient pas vraiment pu échangés là-dessus... parce que finalement, tout avait rapidement tourné au vinaigre et il avait filé à l'anglaise, parce que toutes ces histoires ne le regardaient guère. Mais il tenait quand même à féliciter - de vive voix - Laure, pour sa prestation, qui avait été plus que bonne.

Réponse presque instantanée, le flic eut un petit sourire et décida de mettre les boucher double pour rejoindre le pont de son bateau. Afin de préparer un accueil un peu digne de son hospitalité pour son invitée de la soirée. L'avantage de vivre sur une péniche, c'était bien le fait que tout était rapidement à portée. Il n'avait pas non plus des choses à cacher. D'un coup d'œil dans la cale du bateau, l'on pouvait découvrir son monde. Il y avait d'abord les escaliers de la cabine qui vous menaient dans le salon, puis la cuisine était à bâbord, un plan de travail, un comptoir, à tribord, une douche tout ce qu'il y avait de plus fonctionnel et tout au fond, sa chambre, un grand lit et c'était à peu près tout. Mais Lemoine n'avait jamais ressenti le besoin de vivre autrement. Et sa maison, comme celle des escargots, il pouvait la faire bouger, la déménager presque le plus facilement du monde. Parfois, il partait avec Mojo sur les eaux d'Ecosse, juste pour s'aérer l'esprit quelques jours, avant de revenir à bon port. Oui, cette péniche était pleine de surprise.

Le sifflement le sorti de ses pensées, ainsi que l'arrêtant dans le petit apéro qu'il était en train de préparer, pour monter accueillir son invitée. Un fin sourire marquait ses traits, quelque peu fatigué, en la voyant arrivée. Elle avait cette énergie qui le revigorait avec tellement de facilité que cela le surprenait toujours.

- *Hey. La saluait-il sobrement, avant qu'elle ne s'approche de lui, pour le toucher sans attendre. Il la savait tactile et n'avait rien contre ce genre de chose. Que t'arrive-t-il? S'inquiétait-il un peu, après avoir répondu sans se faire prier aux baisers que cette belle amante lui offrait. Désolé, beaucoup de boulot. Fit-il sans l'être pour autant. Il n'avait guère l'habitude de devoir gérer quelqu'un dans sa vie, autre que son équipe.

Et bien que Laure fût une personne agréable, divertissante, intéressante, qui lui permettait de voir et faire autre chose, elle n'avait malheureusement pas la possibilité de se retrouver prioritaire. Pas face à son job. Sans compter que ce vieux matou ne tenait pas à se retrouver avec une relation trop suivie, qui risquerait de compliquer leur histoire, qui pour le moment était sans prise de tête aucune.

- Presque. Lâcha-t-il alors plus taquin pour le coup. Car oui, il avait pensé à elle, il ne pouvait pas mentir sur ce point, mais... il aimait bien aussi la chercher, comme il le faisait souvent. Avant de ramasser ses affaires. Rentrons, tu es gelée... lui remettant une mèche de cheveux en place, allant ensuite lui ouvrir la porte qu'elle descende sous le pont.

La française savait qu'elle pouvait être chez lui, comme chez elle. JB allait prendre les verres qu'il avait servi et lui en mettait un direct dans la main, le salon était prêt à les accueillir, sur la table basse se trouvait quelque appétitifs, il n'y avait plus qu'à taper dedans.

- Installe-toi, enfin, tu connais la maison. Santé. Levant son verre dans sa direction.

Une chose que Laure avait plus que les autres, c'était le fait de parler sa langue natale. Jean-Baptiste prenait un vrai plaisir à pouvoir l'utiliser en sa compagnie, il ne prenait même pas la peine d'engager quoi que ce soit en anglais. Tout se faisait en français et il en était bien aise.

*En français dans le texte
COM


RESISTANCE
Don't be deceived when our revolution has been finally stamped out, and they pat you paternally on the shoulder and say that there's no inequality worth speaking of and no more reason for fighting.

COM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potatoout.forumgratuit.ch
El Tigre
Admin
El Tigre

Messages : 75
Localisation : bla
Emploi/loisirs : bla

Test sujet rp Empty
MessageSujet: Re: Test sujet rp   Test sujet rp EmptyDim 9 Déc - 16:41

How can I be lost if I've got nowhere to go ?
How could he know this new dawn's light would change his life forever ? Set sail to sea but pulled off course by the light of golden treasure. ••• La journée avait été longue, comme bien souvent, trop souvent même. Surtout quand ils l'avaient passés à ne rien faire ou presque. C'était sans doute ce qui tendait le plus Jean-Baptiste, quand ils étaient à l'arrêt, tout en étant prêt à partir au quart de tour. Dans les starting blocks, sans pouvoir bouger, à attendre que ce putain de coup de feu délivre enfin les coureurs et qu'ils partent pour le sprint de leur vie. C'était souvent ça, la vie de flic. La vie d'un flic d'un groupe d'intervention en tous les cas. Et quand ils n'étaient pas à attendre un feu vert, ils étaient dans la paperasse et ce, jusqu'au cou. De quoi souvent se demander pourquoi il continuait à trimer ainsi. Mais le français ne se voyait plus faire autre chose, la Strike Team était devenue sa vie depuis bien longtemps. Il n'avait pas grand-chose d'autre d'ailleurs. Alors... il prenait sur lui. Il était sorti de sa voiture de surveillance en s'étirant de tous ses membres, comme le vieux chat qu'il était. Autant dire que ce genre de planque était de moins en moins fait pour lui. Pourtant il continuait. De toutes les façons, il ne s'arrêterait que le jour où il se prendrait une balle mal placée, il estimait qu'il ne finirait sans doute jamais autrement alors bon...

L'équipe s'était séparée non sans un soupir de soulagement. Chacun ayant à gérer comme il le pouvait ce genre de boulot. Rylee et Zac étaient les plus "hyperactifs" du groupe et ce genre de planque sur la longue durée avait clairement le don de mettre leurs nerfs en pelote. Pas de doute qu'ils allaient aller vider ce trop-plein d'énergie dans une salle ou ailleurs. Le tank et lui étaient les forces plus tranquilles - et pourtant mieux valait ne pas venir leur chercher des noises - de ce quatuor. Ils avaient appris à mieux gérer ces situations, même s'ils les trouvaient tout autant pénible que leurs "jeunes" collègues. Mais comme tous les autres, il rêvait de pouvoir se poser chez lui, rien qu'étendre ses jambes serait un plaisir en soi.

Alors qu'il montait dans son véhicule privé, après avoir salué ses équipiers, pensant à la soirée qui se présentait finalement à lui, une pensée s'arrêta un instant. Pourquoi ne pas contacter Laure et lui proposer de passer? Les deux français se côtoyaient depuis quelques mois déjà, JB n'avait rien contre la voir, au contraire. Il appréciait la fraîcheur qu'amenait cette femme dans son sillage et il ne serait pas contre un peu de compagnie. Surtout qu'ils ne s'étaient pas vus depuis quelques temps... ce n'était sans doute pas raisonnable mais qu'importe, la soirée au cabaret était loin depuis longtemps et ils n'avaient pas vraiment pu échangés là-dessus... parce que finalement, tout avait rapidement tourné au vinaigre et il avait filé à l'anglaise, parce que toutes ces histoires ne le regardaient guère. Mais il tenait quand même à féliciter - de vive voix - Laure, pour sa prestation, qui avait été plus que bonne.

Réponse presque instantanée, le flic eut un petit sourire et décida de mettre les boucher double pour rejoindre le pont de son bateau. Afin de préparer un accueil un peu digne de son hospitalité pour son invitée de la soirée. L'avantage de vivre sur une péniche, c'était bien le fait que tout était rapidement à portée. Il n'avait pas non plus des choses à cacher. D'un coup d'œil dans la cale du bateau, l'on pouvait découvrir son monde. Il y avait d'abord les escaliers de la cabine qui vous menaient dans le salon, puis la cuisine était à bâbord, un plan de travail, un comptoir, à tribord, une douche tout ce qu'il y avait de plus fonctionnel et tout au fond, sa chambre, un grand lit et c'était à peu près tout. Mais Lemoine n'avait jamais ressenti le besoin de vivre autrement. Et sa maison, comme celle des escargots, il pouvait la faire bouger, la déménager presque le plus facilement du monde. Parfois, il partait avec Mojo sur les eaux d'Ecosse, juste pour s'aérer l'esprit quelques jours, avant de revenir à bon port. Oui, cette péniche était pleine de surprise.

Le sifflement le sorti de ses pensées, ainsi que l'arrêtant dans le petit apéro qu'il était en train de préparer, pour monter accueillir son invitée. Un fin sourire marquait ses traits, quelque peu fatigué, en la voyant arrivée. Elle avait cette énergie qui le revigorait avec tellement de facilité que cela le surprenait toujours.

- *Hey. La saluait-il sobrement, avant qu'elle ne s'approche de lui, pour le toucher sans attendre. Il la savait tactile et n'avait rien contre ce genre de chose. Que t'arrive-t-il? S'inquiétait-il un peu, après avoir répondu sans se faire prier aux baisers que cette belle amante lui offrait. Désolé, beaucoup de boulot. Fit-il sans l'être pour autant. Il n'avait guère l'habitude de devoir gérer quelqu'un dans sa vie, autre que son équipe.

Et bien que Laure fût une personne agréable, divertissante, intéressante, qui lui permettait de voir et faire autre chose, elle n'avait malheureusement pas la possibilité de se retrouver prioritaire. Pas face à son job. Sans compter que ce vieux matou ne tenait pas à se retrouver avec une relation trop suivie, qui risquerait de compliquer leur histoire, qui pour le moment était sans prise de tête aucune.

- Presque. Lâcha-t-il alors plus taquin pour le coup. Car oui, il avait pensé à elle, il ne pouvait pas mentir sur ce point, mais... il aimait bien aussi la chercher, comme il le faisait souvent. Avant de ramasser ses affaires. Rentrons, tu es gelée... lui remettant une mèche de cheveux en place, allant ensuite lui ouvrir la porte qu'elle descende sous le pont.

La française savait qu'elle pouvait être chez lui, comme chez elle. JB allait prendre les verres qu'il avait servi et lui en mettait un direct dans la main, le salon était prêt à les accueillir, sur la table basse se trouvait quelque appétitifs, il n'y avait plus qu'à taper dedans.

- Installe-toi, enfin, tu connais la maison. Santé. Levant son verre dans sa direction.

Une chose que Laure avait plus que les autres, c'était le fait de parler sa langue natale. Jean-Baptiste prenait un vrai plaisir à pouvoir l'utiliser en sa compagnie, il ne prenait même pas la peine d'engager quoi que ce soit en anglais. Tout se faisait en français et il en était bien aise.

*En français dans le texte
©️ 2981 12289 0


RESISTANCE
Don't be deceived when our revolution has been finally stamped out, and they pat you paternally on the shoulder and say that there's no inequality worth speaking of and no more reason for fighting.

COM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://potatoout.forumgratuit.ch
 
Test sujet rp
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Problème d'affichage du sondage et de la pagination en haut d'un sujet
» Mettre en couleur titre d'un nouveau sujet
» "Surveiller le sujet" le rendre automatique pour une rubrique
» Future mise à jour forumactif: BETA test terminée. La mise à jour est imminente!
» Colonne sujet et messages

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
INdesign :: Votre 1ère catégorie :: Votre 2ème forum-
Sauter vers: